Apprendre du vocabulaire en anglais chez soi

Apprendre du vocabulaire en anglais chez soi.

Développer la richesse de votre vocabulaire est essentiel pour apprendre une langue. Vous trouverez ici nos conseils pour enrichir votre vocabulaire en anglais !

Lire et écouter le plus possible

Nous apprenons du vocabulaire en écoutant et en lisant. En effet, on sait que les bébés prononcent leurs premiers mots en répétant ce que disent leurs parents, développant ainsi leurs premières phrases à partir des mots qu’ils entendent autour d’eux. Ce mécanisme se développe encore plus quand ils commencent à lire et que leur vocabulaire devient plus large. C’est le même principe lorsqu’on apprend une seconde langue. Nous apprenons des mots en les voyant dans des livres ou en les entendant. Alors, la prochaine fois que vous lisez du contenu en anglais, notez cinq mots que vous ne connaissiez pas auparavant et suivez le guide !

Un carnet, un stylo et un livre : enrichissez votre vocabulaire en anglais !

Créer un carnet dédié au vocabulaire

Pour commencer cet exercice, il vous faut :

  • Un livre, un journal ou un document écrit en anglais
  • Un carnet et un stylo (ou plus si besoin)
  • Un bon dictionnaire (papier ou en ligne)

Dans ce carnet, vous inscrirez tous les nouveaux mots que vous apprenez. Vous pouvez organiser votre recherche sous la forme d’une liste, d’un tableau ou d’une arborescence, l’important est d’avoir assez d’espace autour de votre mot pour faire l’exercice. Une fois que vous choisissez un mot que vous souhaitez apprendre, écrivez-le sur une page de votre carnet et suivez les instructions suivantes.

Un exercice en cinq étapes

1. Quel est le type de ce mot ? Est-ce un verbe (un mot d’action), un adjectif (un mot descriptif) ou un nom (une chose ou une personne) ? Définissez-le en utilisant un bon dictionnaire comme le Cambridge Dictionnary et lisez bien la définition.

2. Comment dit-on ce mot ? Essayez de l’écouter et de le prononcer correctement (le dictionnaire peut aussi vous aider concernant la phonétique).

3. Quels autres mots associez-vous à ce nouveau mot ? Écrivez quelques mots se rattachant à ce nouveau mot pour vous aider à le mémoriser. Par exemple, votre nouveau mot est « photographer ». Inscrivez en dessous de celui-ci « camera », « photo », « picture », « artist », « journalist »… Le but est d’écrire tous les mots qui vous aident à vous rappeler de ce nouveau mot.

4. Recherchez les mots similaires (synonymes) et les mots opposés (antonymes) à votre nouveau mot en utilisant votre dictionnaire en ligne. Vous n’en trouverez peut-être pas pour tous les mots, mais par exemple, si vous apprenez un nouvel adjectif, vous devriez en trouver au moins un !

5. Utilisez des collocations ! Dans une langue, tous les mots concordent avec d’autres mots : on appelle cela la collocation. En français, on entend généralement par collocation l’idée de vivre avec quelqu’un, en anglais il s’agit de mots qui « vivent » ensemble. Une collocation est donc une association habituelle de mots. Reprenons l’exemple du mot « photographer », il coïncide avec une grande quantité de mots (voir les exemples sur l’image ci-dessus).

Apprendre du vocabulaire efficacement en anglais !

L’importance des collocations

En développant notre conscience autour des collocations, nous sommes capables de trouver une combinaison de mots en association avec le mot que nous apprenons. Nous pouvons alors commencer à construire des phrases, enrichir notre vocabulaire et augmenter la valeur de nos communications. Par exemple, « He is a photographer that takes excellent photos. » est plus évocateur que «  He’s a photographer. ».

L’exercice ne semble pas facile car il faut savoir quels mots sont en collocation avec tel ou tel mot. Pas de panique ! Pensez à ceux qui pourraient se rajouter avant et après le mot que vous avez choisi d’apprendre. Vous pouvez également utiliser le dictionnaire des collocations Oxford, un outil très utile, avec de nombreuses ressources en ligne et d’exemples précis.

Un mot, un contexte

Gardez à l’esprit qu’il est très important d’apprendre un mot dans un contexte donné. En effet, il est très difficile d’apprendre un mot isolé. Dès lors, pour que votre exercice soit efficace, écrivez, en dessous de votre tableau ou de votre schéma, deux ou trois phrases comportant ce mot, cela vous aidera à mieux le mémoriser. L’idéal est de recopier la phrase où vous avez initialement trouvé le mot choisi puis d’écrire deux autres phrases de votre choix, en utilisant ce mot avec l’une de ses collocations.

Par exemple, avec « Photographer » :

  • “The great and brilliant photographer captured the true meaning of her subjects.”
  • “A top photographer is an essential element for a newspaper.”
  • “A landscape photographer takes photos of the space around us.”

Noter ces phrases vous aideront à mémoriser plus efficacement le nouveau mot « photographer ».

Combien de mots dois-je apprendre ?

Apprendre du vocabulaire n’est pas une question de quantité, mais de qualité. Surtout, n’en faîtes pas trop ! Restez sur une moyenne de 10 à 12 nouveaux mots par session, car si vous dépassez cette limite, votre cerveau ne pourra pas se rappeler des nouveaux mots au moment voulu. Cette erreur pourrait affecter votre travail et sa régularité. Alors, avant de commencer à écrire de nouveaux mots, pensez à la valeur du mot que vous souhaitez apprendre. Allez-vous vraiment l’utiliser ? Est-ce qu’il correspond à un sujet dont vous aurez besoin dans votre vie quotidienne ou dans votre travail ?

Et la traduction dans tout cela ?

La traduction est un bon outil, mais elle doit représenter l’un des éléments de votre apprentissage du vocabulaire. Il est bon de rappeler que tous les mots en anglais n’ont pas d’équivalent en français ; parfois le sens est le même, parfois pas. Si vous avez besoin d’une traduction, utilisez un outil en ligne tel que Linguee où vous pouvez vérifier que le contexte employé avec certains mots est le même qu’en français. Linguee utilise un système basé sur le contexte des mots, et non pas sur les mots isolés, ce qui est davantage pertinent pour votre exercice.

Bonus Tip : dessiner !

 

Le cerveau de chaque personne fonctionne différemment, certains apprennent mieux en faisant, d’autres en écoutant, et d’autres encore en écrivant. Une chose qui peut réellement aider votre cerveau à mémoriser des mots, ce sont les images, et particulièrement celles que vous créez vous-mêmes. Votre cerveau trouve cela plus facile de se souvenir d’une image (la représentation de quelque chose), plutôt que sa description écrite. Alors, essayez de dessiner vos nouveaux mots ! Peu importe si vos dessins sont bons ou pas, une ligne suffit pour aider votre cerveau à se concentrer sur un nouveau mot, vous permettant ainsi de le mémoriser plus facilement le jour suivant, ou quand vous souhaiterez l’utiliser !

Les enseignants d’English on Mars recommandent ces outils en ligne :

 

À propos de l’auteur : Stuart Haynes est enseignant, formateur et directeur du centre de formation English on Mars situé à Marseille. Il est spécialiste dans l’enseignement de l’anglais et travaille depuis plus de 18 ans dans ce secteur. Du Chili, au Maroc en passant par la Corée du Sud, il a enseigné sur quatre continents et vit à Marseille depuis 2012.

Commentaires
pingbacks / trackbacks

Laisser un commentaire

dix-huit + 2 =

Nous contacter

Des questions? Nous sommes ravis d'y répondre. Laissez-nous un message!

Lecture impossible? Changer le texte. captcha txt
Cambridge Celta et Cambridge DeltaLire en anglais est plus facile qu'on ne le croit !